Rechercher

Fleurs de Bach : ça vient d'où ?

Elles vous permettent de mieux gérer vos émotions et faire face à des situations spécifiques ! Peur, angoisse, colère, tristesse, culpabilité... Stress, surmenage, sommeil, fatigue, anxiété... Star of bethlehem, white chestnut, aspen, holly, mimulus, rock rose...


Mais les Fleurs de Bach : ça vient d'où ? Qui a trouvé les fleurs ? Dans quel contexte ? Comment fonctionnent les fleurs de Bach ?


L'origine des Fleurs de Bach : docteur bach


C'est Edward Bach (1886-1936), qui dans les années 1920/1930, a trouvé les fleurs de Bach. C'est lui qui a mis au point une méthode d’accompagnement naturelle, simple et accessible à tous, en créant une approche de régulation et d’harmonisation émotionnelles.


L'homéopathie : son inspiration

Il était à la fois médecin anglais, scientifique, bactériologiste, chirurgien et il s'est intéressé au principes de l'homéopathie car il était convaincu qu'il était primordial de prendre en compte l'individu dans sa globalité et avait comprit que soigner simplement le corps physique n'était pas suffisant.

Gérer ses émotions : la clef de la santé


Il a ainsi observé que l'état émotionnel de la personne (et de même même les animaux et les végétaux), était à prendre en compte pour que cette dernière retrouve ou garde la santé. Il a donc cherché des fleurs et en a sélectionné 38. Chaque fleur correspond donc à une émotion particulière. Ce sont des fleurs sauvages préparées avec les méthodes de la solarisation ou bien de l’ébullition. Les fleurs servent de catalyseurs et mettent en lumière des qualités déjà présentes mais qui sont momentanément "dans l'ombre".


Le Docteur Bach a aussi créé le "Rescue Remedy", un mélange de 5 fleurs de Bach, seul composé dit "d'urgence".

Conseiller en Fleurs de Bach : un réel intérêt


Pour garder la santé ou guérir en profondeur nous devons prendre ou avoir conscience de nos fonctionnements et nos conflits internes, de nos états d’âme et de notre personnalité profonde. C’est là toute la richesse d'un entretien en fleurs de Bach car c'est un travail d’accompagnement et de questionnement pour bien cerner ce que vous ressentez et ce que vous vivez intérieurement dans le moment présent.


Développements personnel


Les fleurs permettent ainsi une meilleure connaissance de soi. Et c'est comme l'épluchage d'un oignon, au début on va chercher les émotions présentes et une fois qu'elles seront rééquilibrées, il se peut que vous ressentiez le besoin de rééquilibrer les émotions des 2èmes ou 3èmes couches...


Il faut savoir que toutes les fleurs vous aideront à tendre vers des émotions équilibrées et positives, pour retrouver un état intérieur en harmonie et en paix.

Quelques citations du Docteur Bach...

« Nous sommes malades de nous-mêmes. »


« Traiter la personne, non le mal. Traiter la cause, non les effets.»


« Si nous suivons nos intuitions, nos aspirations, nos idées et nos désirs personnels, nous ne devrions jamais connaître que joie et santé. »


« Lutter contre un défaut développe sa puissance, enchaîne votre attention à sa présence et créé un vrai conflit. Oublier la faute et consciemment tendre à développer la vertu qui le rendra impossible, voilà une vraie victoire. »


« La souffrance est un correctif qui met en lumière la leçon que nous n’aurions pas comprise par d’autres moyens et elle ne peut jamais être éliminée, tant que cette leçon n’a pas été apprise. »


« Le malade de demain devra comprendre que lui, et lui seul, pourra soulager ses souffrances. »


« Guéris-toi toi-même. »

« Il ne faut pas s’attacher aux manifestations mais aux causes : ce qui apparaît de la maladie est l’ultime résultat produit dans le corps. »


« Le plus grand cadeau que nous puissions faire à autrui, c’est d’être heureux et optimiste en nous-mêmes, car nous pouvons alors tirer ceux qui sont dans le désespoir hors de leur souffrance. »


« La vie ne réclame pas de nous un incroyable sacrifice. Elle nous demande seulement d’effectuer le voyage avec la joie au cœur et de répandre les bienfaits autour de nous, de sorte que si nous laissons le monde un tant petit peu meilleur par notre passage ici-bas, nous aurons bien accompli notre tâche. »

Edward Bach